Stimulus qui possède une longue expertise dans la conduite d’études diagnostiques quantitatives et qualitatives du stress professionnel et des risques psychosociaux au travail est le premier cabinet à disposer d’une méthodologie scientifique d’analyse de la qualité de vie au travail.

 

Les évaluations quantitatives

Les évaluations quantitatives s’appuient sur un recueil de données via Internet garantissant anonymat et confidentialité des réponses fournies par les salariés, et s’articulent autour d’un noyau scientifique standardisé reposant sur des échelles de mesure validées par la recherche internationale.

Les évaluations quantitatives ont pour objectif :

  • L’évaluation des niveaux de stress, et plus particulièrement de l’hyper-stress®, des salariés et le repérage de populations spécifiques plus particulièrement touchées (« cartographie du stress »)
  • La mise en évidence des facteurs de stress et la détermination du taux d’exposition des différentes populations étudiées à ces facteurs (« cartographie des facteurs de stress »)
  • Le risque en terme d’impact sur le niveau de santé psychologique que représente chacun des différents facteurs de stress identifiés (« cartographie du risque psychosocial »)

 

En disposant d’indicateurs fournis par ces différentes cartographies, l’entreprise a les éléments lui permettant non seulement de renseigner le Document Unique d’Evaluation des Risques dans le domaine des RPS mais aussi de déterminer des axes d’actions correctives et préventives, organisationnelles, collectives et/ou individuelles.

Les évaluations quantitatives proposées par Stimulus peuvent prendre la forme :

  • d’une évaluation ponctuelle, qui dresse un état des lieux de la situation psychosociale à un moment donné (Etude de stress)
  • d’une évaluation continue sous forme d’un observatoire (Dispositif d’Etude et de Suivi du Stress Professionnel ou DESSP ®)

 

Les évaluations qualitatives

Les évaluations qualitatives ont pour objectif d’identifier et de prioriser les « problèmes concrets » illustrant les principaux facteurs de stress. Complément naturel des évaluations quantitatives, les évaluations qualitatives permettent de valider ou de nuancer les hypothèses issues des analyses des résultats des questionnaires. Elles permettent non seulement de s’approcher au plus prêt du « travail réel » des salariés et de leur vécu subjectif de ce travail mais aussi de faire participer les personnes concernées à l’identification des problématiques psychosociales et des pistes de solution.

Partager cette page

FacebookTwitterMore...