Au sein des entreprises, il existe souvent autant de styles de management que de managers. Ce qui revient à dire que seules les équipes chanceuses sont bien managées !

 

Comment réussir à développer une culture managériale forte, saine et efficace ?

Les « pratiques saines de management » désignent toute pratique d’animation bénéfique simultanément en termes de santé et d’efficacité des équipes. Par leur nature, ces pratiques saines sont accessibles aux managers de tous niveaux (de terrain, intermédiaires, dirigeants).

La recherche montre qu’il existe de nombreuses pratiques saines de management. En voici quelques-unes :

  1. Le soutien à l’autonomie : l’art délicat de solliciter les idées, les initiatives, l’ingéniosité de l’équipe, et la sagesse de miser sur la confiance et l’enrichissement du travail
  2. Le dialogue sur le travail : le partage sur le travail bien fait, les pratiques, le sens, le vécu du travail, les changements, la prise en compte des émotions, tout cela se partage !
  3. La valorisation de la coopération : de la mise en avant des individus qui mettent du liant à la promotion des réalisations collectives, la coopération s’illustre au quotidien
  4. La reconnaissance : source renouvelable de mobilisation et de cohésion d’équipe pour le manager qui l’utilise avec bienveillance, sincérité et réactivité
  5. La convivialité : loin d’être un accessoire, il s’agit d’un élément central dont on découvre seulement les bénéfices opérationnels

 

Partout où elles se déploient, les pratiques saines de management renforcent la santé, la motivation, la fidélité, l’efficacité, et la capacité d’innovation des équipes (Grawitch et coll., 2006). « Déployer à grande échelle les pratiques saines de management » devrait être une priorité stratégique pour toute entreprise. C’est loin d’être le cas. Sur ce plan, le travail est considérable.

 

Comment développer ces pratiques à grande échelle ?

Actionner 4 leviers (savoir, vouloir, pouvoir) :

  • La sensibilisation des dirigeants et des managers : la découverte des effets positifs des pratiques saines de management provoque un choc. Il ne faut pas s’en priver pour faire émerger la volonté politique nécessaire à une démarche ambitieuse et structurée
  • Les compétences : ces pratiques ne sont pas innées, elles requièrent un savoir-faire qu’il s’agit de développer à l’aide de dispositifs de formation et de co-développement. A la base de ces savoir-faire se trouvent les compétences émotionnelles et relationnelles.
  • L’influence entre managers : les managers ne s’autoriseront à mettre en place ces pratiques que si elles sont portées et valorisées par les personnages emblématiques de l’entreprise (qui évoluent à tous niveaux hiérarchiques), qu’il s’agit donc de repérer et d’accompagner avec un soin particulier
  • L’organisation : certaines conditions organisationnelles (définition des rôles, formulation des objectifs, etc.) rendent ces pratiques plus naturelles et doivent être réunies

 

Stimulus vous accompagne dans la définition d’une ambition, d’un contenu et d’une stratégie complète de développement de votre culture et de vos pratiques saines de management. Bien menés, ces travaux vous permettront de progresser considérablement en termes de santé et d’efficacité de vos équipes, quelle que soit la taille de votre entreprise.

 

Partager cette page

FacebookTwitterMore...