Bien Manager En Temps De Crise

En tant que managers, nous sommes habitué·es à gérer des situations complexes, développer notre agilité, faire évoluer nos équipes et notre organisation. Pour autant, nous n’avons jamais préparé, testé et appliqué les solutions palliatives ou «marches dégradées» que nous impose la crise sanitaire.

Comment surmonter cette période inédite ? 

Toutes nos réponses dans cette fiche pratique, à consulter et partager librement.

Rappel du rôle du manager en période de crise sanitaire

Préserver la sécurité physique et mentale
des salarié·es sur site et hors site

Sauvegarder la sécurité de l'entreprise
en mobilisant ses équipes

Communiquer pour préserver la sécurité mentale et physique de vos équipes

DONNER AUX COLLABORATEURS·TRICES TOUTES LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES

  • Il faut dès le départ annoncer : «la Reconnaissance du comportement» afin de légitimer la crainte de cette crise
  • Déterminer et partager les indicateurs d’activité en lien avec la crise
  • Cibler les lieux/canaux de communication et multiplier le nombre de supports
visuel comuniquer

UN CADRE «ULTRA-STRICT»

  • Ne laisser aucune tolérance sur l’application des règles de sécurité données
  • Faire en sorte que les salarié·es ne soient pas dans «le questionnement» ou dans la polémique des consignes données
  • Valoriser les «bons comportements» en lien avec les consignes

L’EXEMPLARITÉ EN TOUTES CIRCONSTANCES

  • Appliquer pour soi-même les consignes données aux équipes
  • Être présent·e sur le terrain

RÉGULER LES FEEDBACKS

  • Aucun feedback négatif (sauf en cas de violation des règles de sécurité)
  • Augmenter le nombre de feedback positifs sur les salarié·es qui appliquent les consignes en se protégeant et en protégeant les autres ou qui complètent et améliorent le dispositif

Ré-organiser l'activité et poursuivre la mobilisation des compétences de chacun

  • Faire participer les collaborateurs·trices
  • Développer la coopération entre les équipes
  • Co-construire des objectifs intermédiaires pour revenir progressivement au fil rouge initial

Attention : il sera plus difficile de manager des salarié·es en sous-activité, qui ont plus de temps pour «gamberger», ce qui peut générer encore plus d’angoisse, de stress et de conflits.

visuel tablette

Quand la démotivation se fait sentir...

Adapter sa relation et sa communication aux besoins de chaque personne de son équipe, en suivant l’un des 4 axes d’accompagnement (seul ou en combinaison).

4 axes d'accompagnement

Et en télétravail alors, comment maintenir le lien ?

Voici quatre rituels utiles en contexte de télétravail, dont la fréquence doit être ajustée en fonction de la réalité des contraintes de votre équipe (tous les jours à une fois par semaine) :

PARLER DU TRAVAIL

Le «1 à 1» (rituel individuel)

  • Chaque collaborateur·trice, 30mn, en face à face
  • Ritualiser en planifiant le même jour et la même heure, sur la plus longue durée possible, avec prise de notes

La «réunion d'équipe»

  • L'ensemble des équipes participe, 15mn, tour de table, ritualiser en planifiant à horaire fixe, planification sur 2 mois
visuel à distance

PRENDRE DES NOUVELLES

La «machine à café virtuelle»

  • Participe qui veut, 15mn, «bonjour», libre échange, ritualiser en planifiant à horaire fixe (pilotage par un membre de l’équipe). Pour les personnes sur site, cette pause peut avoir lieu où elles le souhaitent.

Un «contact téléphonique (ou visio)»

  • Le manager appelle chaque membre de son équipe