Skip to content
Tél. : 01 42 96 92 62

Evaluer la santé psychologique au travail

Dans le cadre d’un projet de changement ou d’une politique de santé au travail, l’évaluation est un levier précieux. En effet, elle permet d'analyser une situation, produire du consensus, identifier des facteurs de risques, des facteurs-clés de succès et des pistes d’action.

Stimulus possède une longue expertise dans la conduite d’études diagnostiques quantitatives et qualitatives du stress professionnel et des risques psychosociaux au travail. Le Collège d’expertise de l’Insee sur le suivi statistique des indicateurs des risques psychosociaux a d’ailleurs été mis en place à la suite du rapport remis en 2008 au Ministre du Travail et dont Patrick Légeron, fondateur de Stimulus, a été l’un des deux auteurs.

diagnostics stress RPS

Des méthodologies diverses,
adaptées aux spécificités de votre contexte

Les données statistiques et qualitatives

Nous mêlons données statistiques issues de questionnaires, et données qualitatives issues d’observations de terrain, d’entretiens individuels et d’entretiens collectifs. En matière de production statistique, nous respectons deux principes fondamentaux : d’abord nous nous appuyons sur des échelles et des modèles validés scientifiquement ; ensuite nous étudions simultanément le contexte de travail et l’état psychologique des individus, ceci afin d’établir les liens entre causes et effets (c’est le principe de double mesure).

Les études et observatoires

Le plus souvent, le recueil se fait dans un temps limité. On parle alors « d’étude ponctuelle ». Il arrive que l’étude ponctuelle soit répétée au sein d’une même entreprise, selon une fréquence prédéfinie (ex : tous les 2 ans). On parle alors « d’étude périodique ». Il se peut enfin que le recueil de données se déroule en continu, tout au long de l'année. On parle cette fois « d’observatoire ».

Dans tous les cas, les résultats des évaluations peuvent nourrir le Document Unique d’Évaluation des Risques.

Les Études d'Impact Humains

Très souvent, les diagnostics sont des photographies de l’entreprise à un instant t. Dans les contextes de changement et de transformation, nous allons au-delà : nous évaluons le futur. C’est ce qu’on appelle les Études d’Impact Humain (« EIH »). Les EIH permettent non seulement d’anticiper les effets des changements sur la psychologie et les comportements des individus concernés, mais aussi d’évaluer les chances de réussite du projet (le facteur humain étant déterminant de ce point de vue).

Les expertises CHSCT

Afin d’appuyer ses recommandations sur des indicateurs fiables de santé et de conditions de travail, un des moyens majeurs dont dispose le CHSCT est le recours à un expert CHSCT extérieur qui lui apporte les éléments et éclairages nécessaires pour rendre un avis motivé.

Notre méthodologie couvre les domaines suivants :

  • l’organisation du travail et de la production
  • la santé et la sécurité au travail.